l'ailleurs
carnet de bord trois francs six sous servant d'un autre regard à vous faire voir l'ailleurs... d'ailleurs, ou c'est l'ailleurs?

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Août 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

Rubriques


Sites favoris


Récitation "le travail notre ami"

"Ne soyez pas comme des chats, frillant de poisson qui déterre à la nage, le travail est l'ami des vivants. Travailler, donc travailler. Les pauvres sont des charges pour l'humanité. Seriez vous beaux mais soigneux. Parler on ne vous écoute, en chemin, vous marcherez derrière les autres car l'enfant qui ne veut travailler dans un vergé, marouder dans la vie, quémandeur à la maison est de trop. Le travail mes amis, que fait l'homme".

Flavien Hanevau.

Awa, 10 ans, CM2b



Publié à 10:35, le 23/01/2012,
Mots clefs :
Lien

"Je demande la route"

Fin du voyage,

Ceci est une bribe de ce que j'ai vu apercevoir, j'espère vous le décrire de vive voie. J'espère néanmoins qu'il vous aura fait percevoir cette culture, riche malgré le contraire de ce qu'on peut voir... Il n'y a pas que le matériel et on à tendance de nos jours à l'oublier. J'ai appris à vivre au jour le jour sans penser au lendemain, à vivre avec mes propres moyens, mes propres besoins, à partager, à donner sans recevoir...

On m'a montré qu'il n'y avait pas de raison à craindre l'autre et que c'est nous même qui nous mettons ces barrières. On t'accueil, on te parle facilement, bien sur, on tentera de te proposer des produits mais c'est à toi de dire " non".

 

Voici en gros ce qui m'a servi durant le voyage :

- Western Union : banque de change avec un taux intérréssant, le mieux c'est d'en trouver une à 656 FCFA.

- Les prix qui ne sont pas affichés, peuvent être discutés si pour toi c'est pas correct. Ma méthode la plus traditionnelle était déja de savoir ce que représentait l'objet, puis de baisser à moitié prix.

A coup sur, le vendeur n'étant pas d'accord,  propose de fixer un prix, et vous discutez. Il va parler de ses compétences etc... et toi valorisant honnêtement son produit lui fait savoir que t'es pas une banque de France non plus! et que tu ne cherches pas à brader mais à acheter avec un prix correct.

Ne pas oublier que nous faisons partie du tourisme local, les prix affichés tel que les musées, les auberges sont à payer au prix, par logique et par respect. Et puis, c'est franchement raisonnable.

-Pour se déplacer : les vélos, les motos sont pratiques, mais il y a aussi les taxis.

 

Conseil appris sur place : éviter de demander combien ça coûte à un taxi car, ils peuvent eux même fixer les prix.

-200 FCFA / personne la journée

-300FCFA/ personne la soirée
 

- Le Kabacourou est un savon en boule qu'est génial! il lave le linge, la vaisselle, tout!

- Ne pas hésiter à acheter des pagnes : morceaux de tissus servant beaucoup pour s'habiller. Des créateurs peuvent vous faire à un bon prix des habits.

- Se rendre à des messes si vous avez cet occasion. C'est vivant, ça chante, ça danse, bref, on se régale.

- Quand on se rend sur un marché, il faut savoir ce que tu veux à l'avance. Flaner, it's not possible! nous sommes vite demandé pour aller voir expréssément les boutiques, et si on commence, c'est très dur d'en sortir...

- Payer sur place quand la boisson arrive, vérifier si elle est bien fraiche et éviter les glaçons. On peut vite payer une tournée générale sans se rendre compte de rien.

- Rincer son verre avant de boire et jeter le liquide à terre : vous rendez hommage aux ancêtres.

- Se renseigner correctement sur l'association. Il existe malheureusement des associations "fantômes" qui se déclarent au journal offciel mais qui par la suite ne prennent que les fonds...

- profitez, profitez, profitez, chaque coin de quartier est une richesse, des rencontres, mais ne l'oublions pas, nous sommes dans une réalité!
 


 

 



Publié à 10:41, le 17/01/2012, Ouagadougou
Mots clefs :
Lien

les marchés

Quartier de Ouagadougou


 

Le marché sur la quartier ou on se trouvait avait lieu tout les mardis. On peut tout trouver et négocier à bon prix.

En parlant de prix, la monnaie qui circule est le franc CFA. pour avoir une idée sur la valeur de la monnaie,

656 FCFA = 1€

pour 20 personnes on s'en sortait avec :

10 oignons : 500FCFA

10 tomates : 500FCFA

6 carottes : 300FCFA

6 concombres : 400CFA

1kg de farine : 450 FCFA

1 oeuf : 100 FCFA

La vie en comparaison avec notre culture d'européen est beaucoup moins cher c'est sur, mais si on y vit relativement longtemps, on s'apercevra que la vie est couteuse et constament les prix sont discutés, car c'est également culturel au Burkina Faso,  de négocier les prix.


Marché de Kokologho

Un des plus grand marché du Burkina Faso.


A droite, des tonneaux de "DOLO", boisson locale fait avec du mil fermenté. Cela ressemble au cidre.

Attention, c'est alcoolisé!


 


Koubri




 

 



Publié à 16:55, le 15/01/2012,
Mots clefs :
Lien

tourisme local

Village artisanal
Le village artisanal est un concept qui regroupe tout les artisants ouagalais. En passant par la fabrication d'instrument à la vente de bijoux, le village rescentre un très beau nombre d'objet, de création pour nos plus beaux yeux.



à droite, un artisant d'objet en bronze.


à gauche, des batiques exposés. très repandu au Burkina Faso, c'est comme les instruments traditionnels, ils font partis de la culture.

Ce sont des tissus en coton ou ils dessinent le contour du dessin et rajoute par la suite les couleurs.
 




 



Publié à 14:25, le 13/01/2012, Ouagadougou
Mots clefs :
Lien

le parc du président Blaise Compaoré

Passionné de Faune sauvage, son accès est strictement controlé par les militaires.

Pour s'y rendre, nous devons aller en premier lieu au tribunal d'instance de Ouagadougou. Une secrétaire enverra votre demande à la Mairie de Ziniaré.

Puis, vous devrez payer le droit de visite qui est de 1000 FCFA

Si vous souhaitez prendre des photos, vous devrez rajouter 2000 FCFA.

 

Véritable ZOO, Mr le président ne néglige rien!
 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 
 

 

 

 




Qui était Blaise COMPAORE?

Il est à la tête du Burkina Faso depuis 1987.  Il a pris le pouvoir le "Jeudi noir" en 1987  lors d'un coup d'État sanglant au cours duquel Sankara, son prédécesseur à la tête de l'État, a été tué. Compaoré a décrit le meurtre de Sankara comme un "accident" ; cependant, cette affirmation est largement contestée.

Compaoré et Sankara 20 ans après : Points communs et différences de deux révolutionnaires

 

 



Publié à 14:24, le 13/01/2012, Ziniaré
Mots clefs :
Lien
<- Page précédente